À propos

Audrey-Ève Goulet est une artiste peintre abstraite montréalaise qui développe sa pratique depuis 2020. Elle crée des œuvres abstraites, colorées et captivantes, qui sont porteuses d’histoire. Ses toiles sont affichées dans un studio au Plateau Mont-Royal, un lieu primordial pour le processus créatif où germe l’idée initiale. Audrey-Ève a la chance d’avoir des collectionneurs aux quatre coins du monde; de Montréal en Allemagne, en passant par New York et la République dominicaine, son art voyage beaucoup.

Ayant entamé ses études en Beaux-arts, Audrey-Ève a reçu une bourse pour approfondir ses connaissances sur la science de la créativité et son développement. Aujourd’hui, elle se consacre entièrement à son art, explorant les vastes horizons de la peinture abstraite.

Démarche artistique

Du moment où l’inspiration me gagne, fruit d’une promenade, d’une lecture, d’une émotion, d’une musique, j’aborde l’œuvre avec ce thème ou avec une couleur en tête, mais je ne m’impose jamais un résultat final. D’une musique. C’est avant tout la musique qui m’inspire. Jeune, j’ai appris la guitare à 9 ans, et peu après je composais mes premières mélodies.
 
En peinture, comme en musique, je me laisse inspirer par mes mouvements précédents, les notes sur la gamme, pour aller plus loin, donner un sens, un rythme à la composition, picturale ou musicale. En mélangeant les outils, les techniques et les couches de peinture, je cherche à créer des univers distincts dans chacune de mes toiles. Comme si j’ajoutais d’autres instruments à mon orchestre.
 
Sur une œuvre aboutie, plusieurs autres niveaux, des fondations se cachent souvent sous celle-ci. En effet, plusieurs œuvres sont élaborées et retravaillées sur plusieurs mois, voire des années années, donnant ainsi naissance à plusieurs histoires uniques qui s'entrelacent sur la toile, à plusieurs mélodies qui se complètent. Ma priorité est simplement de faire naître sur le canevas cette ritournelle, qu’elle soit esthétique et que le spectateur y décèle sa propre chanson.
 
Je ne m’impose jamais de résultat final, car j’aime me laisser surprendre par le processus et par mon imagination. Je repousse les limites de l’art classique, en utilisant des outils comme des peignes, des squeegees, des balles de golf, et plus encore. Je ne m’impose jamais de résultat désiré, et je ne souhaite surtout pas en imposer aux spectateurs. L’art est une manière pour moi d'entrer en contact avec mon monde intérieur et mon inconscient. Je souhaite profondément que tous ceux qui entrent en relation avec mon art puissent vivre la même expérience. Je veux créer un arrêt dans le temps, où tous deviennent libres d’explorer leur univers intérieur, grâce à la subjectivité de mes toiles, et ainsi, voir ce qu’ils veulent, ou doivent voir.